L'homme d'affaire franco-libanais est soupçonné de "complicité et recel d'abus de bien sociaux". Il a été entendu pendant près de six heures par le juge Van Ruymbeke et placé sous contrôle judiciaire. Portrait...

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.