Nicolas Sarkozy va recevoir mardi prochain Angela Merkel pour évoquer la réforme de la gouvernance de la zone euro. Pour rassurer les marchés, il faudrait un couple franco-allemand fort, avec une vision et des réponses communes

A Berlin, Pascal Thibault

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.