un plan de 33 millions d'euros pour renforcer la sécurité dans les prisons
un plan de 33 millions d'euros pour renforcer la sécurité dans les prisons © reuters

Christiane Taubira a annoncé lundi un plan de plus de 33 millions d'euros pour renforcer la sécurité dans les prisons.

Cette annonce intervient un peu moins d'une semaine après l'arrestation du malfaiteur Redoine Faïd, qui s'est évadé mi-avril de la maison d'arrêt de Sequedin (Nord) dont il a forcé à l'explosif et à l'arme lourde la porte principale.

L'opposition avait alors reproché à la ministre de la Justice d'avoir laissé le truand dans une prison passoire.

Les 33 millions d'euros seront notamment investis dans "des équipements et procédures de contrôle à l'intérieur et aux abords des prisons", précise le ministère dans un communiqué.

Ecoutez le reportage de Sara Ghibaudo

Une partie de cette somme (12 millions d'euros) sera consacrée à lutter contre les projections venant de l'extérieur, essentiellement des téléphones portables, des produits stupéfiants, de l'alcool et de la nourriture. Quelque 35 établissements subissent quotidiennement ce "fléau", selon le ministère.

De nouveaux portiques de détection seront également installés dans les établissements pénitentiaires et un nouveau dispositif de brouillage de communication téléphonique sera expérimenté, indique le ministère.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.