l’ump a lancé une enquête pour trouver la source des fuites dans la presse
l’ump a lancé une enquête pour trouver la source des fuites dans la presse © reuters

Les locaux du parti d'opposition ont fait l'objet d'une perquisition ce mercredi, selon une source proche du dossier. Il est toujours au cœur de deux informations judiciaires, dans l'affaire Bygmalion et dans celle des comptes de campagne de 2012.

La perquisition intervient dans le cadre de ces deus enquêtes.

La première, l'affaire Bygmalion a été ouverte en juillet dernier, et vise un système présumé de fausses factures soupçonné d'avoir servi à couvrir les dépassements de frais de campagne de l'ex-chef de l'Etat en 2012. Trois anciens cadres de l'UMP et trois anciens cadres de la société Bygmalion sont déjà mis en examen dans ce dossier.

L'autre enquête, ouverte début octobre par le parquet de Paris, concerne le paiement par l'UMP des pénalités infligées à Nicolas Sarkozy pour dépassement de ses comptes de campagne en 2012. Elle est ouverte des chefs d'abus de confiance, complicité et recel de ces délits.

Le Conseil constitutionnel avait privé le candidat malheureux du remboursement public de ses frais de campagne, estimant qu'il avait dépassé le plafond autorisé, de près de 500 000 euros. Les pénalités de 400 000 euros avaient été prises en charge par l'UMP, avant que les commissaires aux comptes du parti dénoncent cette procédure.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.