Un an après, le corps de Fiona reste introuvable
Un an après, le corps de Fiona reste introuvable © MaxPPP

Un an après sa disparition, une centaine de personnes ont pris part, ce dimanche après-midi à Clermont-Ferrand, à une marche silencieuse à la mémoire de Fiona, dont la mère et son compagnon ont avoué la mort. De nouvelles fouilles doivent avoir lieu mardi, en présence du couple, pour tenter de retrouver le corps de la fillette de cinq ans.

Le cortège s'est mis en marche sous la pluie, peu après 14 heures dans le centre-ville de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) en direction du palais de justice, derrière une banderole tenue par des enfants, sur laquelle on pouvait lire : "Tous ensemble pour Fiona, disparue le 12 mai 2013 à Clermont".

Sandrine, mère de quatre enfants, fait partie du comité de soutien constitué après la disparition de la fillette :

Il est important que cette petite fille ne tombe pas dans l'oubli. Il faut continuer à mobiliser les gens.

Après quatre mois de mensonge, Cécile Bourgeon et son compagnon avaient fini par avouer que la fillette était morte et qu'ils avaient enterré son corps en lisière d'une forêt. Malgré d'importantes recherches, il reste introuvable.

►►► ALLER PLUS LOIN | Meutre de Fiona : comment expliquer le mensonge ?

Laëtitia, mère de famille, elle aussi, tenait à participer à cette marche silencieuse :

Nous ne voulons qu'une chose : retrouver le corps de l'enfant, pour qu'elle soit enterrée dignement. Nous attendons aussi que la mère parle.

De nouvelles fouilles, en présence du couple, doivent avoir lieu mardi dans le secteur boisé d'Aydat, à une vingtaine de kilomètres au sud de Clermont-Ferrand.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.