Le grand-oncle et la grand-tante de Grégory Villemin restent mis en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort. Ils sont placés sous contrôle judiciaire.

Affaire Grégory : satisfaction des avocats des époux Jacob après leur remise en liberté
Affaire Grégory : satisfaction des avocats des époux Jacob après leur remise en liberté © AFP / PHILIPPE DESMAZES

Marcel et Jacqueline Jacob seront logés dans deux lieux séparés tenus secrets. Ils ne pourront pas communiquer, et devront régulièrement se présenter à la gendarmerie. Ils restent mis en examen, et seront entendus par le juge d'instruction sur le fond de l'affaire.

Selon Me Stéphane Giuranna, qui défend Marcel Jacob, 72 ans :

La chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Dijon a entendu nos arguments sur la faiblesse des charges, quand je dis la faiblesse je pourrais dire l'inexistence des charges qui pesaient sur les époux Jacob

Les époux Jacob ont par ailleurs une interdiction absolue de communiquer avec les médias, sans quoi leur placement en détention provisoire pourrait être immédiatement ré-ordonné.

Selon leurs avocats, ils sont "fous de joie", après avoir été placés en détention provisoire quatre jours.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.