soupçons sur le concubin de la fille d'hélène pastor
soupçons sur le concubin de la fille d'hélène pastor © reuters

Le gendre d'Hélène Pastor avoue être le commanditaire de l'assassinat de la milliardaire monégasque. Il affirme avoir versé 200.000 euros en espèces à son coach sportif pour le contrat. Il a été mis en examen "en qualité de commanditaire" et écroué.

L'enquête sur l'assassinat de la milliardaire monégasque Hélène Pastor a franchi une étape décisive avec les aveux de son gendre, ancien consul honoraire de Pologne dans la principauté, sur son implication. Wojciech Janowski, 64 ans, consul honoraire de Pologne à Monaco depuis 2007, "a reconnu son implication" dans l'assassinat de Mme Pastor le 6 mai devant un hôpital de Nice. Celui qui est l'ancien consul de Pologne à Monaco avoue être le commanditaire de l'assassinat de la milliardaire monégasque. Il affirme avoir versé 200.000 euros en espèces à son coach sportif pour le contrat. Le mobile serait l'héritage de la fille d'Hélène Pastor, précise le procureur de la République de Marseille.

Wojciech Janowski a passé sa première nuit en prison.

Un véritable réseau pour éliminer la milliardaire

L'étau s'était resserré autour de Wojcniech Janowski, sur les comptes bancaires duquel des "flux financiers suspects" avaient été repérés. L'homme d'affaires polonais, président de la société monégasque Firmus SAM, spécialisée dans les nanotechnologies, a été présenté ce vendredi après-midi à un juge d'instruction. Au total, sept personnes ont été déférées. Le coach sportif, organisateur du contrat, est lui aussi passé aux aveux.

Parmi les personnes déférées figurent aussi les deux tueurs présumés, deux Marseillais de 31 et 24 ans d'origine comorienne vivant dans des cités des quartiers Nord de la ville et dont le parcours semé d'indices a été minutieusement reconstitué. L'un d'eux avait par exemple laissé des traces d'ADN dans une chambre d'hôtel et payé une course en taxi 500 euros.

Brice Robin, procureur de la République de Marseille :

On peut penser à un contrat. Il y a des liens entre le gendre et deux individus que je peux qualifier d'intermédiaires en relation directe avec les deux tueurs présumés

plusieurs arrestations dans l'affaire hélène pastor
plusieurs arrestations dans l'affaire hélène pastor © reuters

Le contrat pour éliminer la milliardaire aurait été élaboré par un cercle restreint autour d'Hélène Pastor, plutôt qu'un assassinat d'ordre mafieux.

En début de semaine, 23 personnes ont été interpellées. Onze ont depuis été remises en liberté. Outre les deux tueurs présumés et le coach sportif, plusieurs personnes auraient servi d'intermédiaires. Peut-être le masseur du gendre et de la fille Pastor, un homme lié au banditisme marseillais ? Le procureur a également confirmé qu'un gendarme adjoint volontaire de la brigade de Lançon-de-Provence était entendu, sans préciser pour quel motif.

Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur ont été la cible le 6 mai de deux coups de fusils à canon scié tirés par la vitre passager avant de leur voiture devant l'hôpital L'Archet de Nice. La milliardaire venait de rendre visite à son fils, Gildo Pallanca-Pastor, atteint d'un AVC. Son chauffeur, Mohamed Darwich, âgé de 64 ans, avait succombé à ses blessures le 10 mai, Mme Pastor le 21 mai.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.