christine lagarde et stéphane richard convoqués mercredi prochain devant la cjr
christine lagarde et stéphane richard convoqués mercredi prochain devant la cjr © reuters

L'ancienne ministre de l'économie Christine Lagarde est confrontée ce mercredi à son directeur de cabinet Stéphane Richard devant la Cour de justice de la République (CJR). La patronne du FMI et le PDG d'Orange ont aujourd'hui, chacun dans leur domaine, bien d'autres soucis en tête. Mais ils n'en ont pas fini avec l'affaire Tapie.

C'est la troisième fois que Christine Lagarde vient à la CJR, en pleine crise ukrainienne et avant de repartir en Chine. L'ancienne ministre n'est pas poursuivie dans l'affaire Tapie, c'est sous le statut de témoin assisté qu'elle se présentera aujourd'hui.

Stéphane Richard, qui ne dépend pas de la juridiction des anciens ministres, est pour sa part mis en examen pour escroquerie en bande organisée. Il semble bien parti pour être renouvelé à la tête d'Orange lors du conseil d'administration du 23 mars, où siègent trois représentants de l'Etat.

Christine Lagarde était au courant, assure Stéphane Richard

Aujourd'hui les juges veulent tenter d'éclaircir les contradictions qui ont pu apparaître entre eux : Christine Lagarde maintiendrait qu'elle n'a pas donné son accord pour aller à l'arbitrage, malgré cette lettre datée du 23 octobre 2007 qui donne les instructions et qui porte sa "griffe", la signature automatique du ministre.

De son côté, Stéphane Richard a soutenu qu'il n'avait pas dissimulé d'informations à sa ministre, qui avait pris, dit-il, toutes les décisions nécessaires.

La CJR a déjà passé un certain temps à essayer de comprendre comment tous les deux travaillaient ensemble à Bercy. Cette confrontation passée, la CJR devra faire son choix : poursuivre Christine Lagarde pour complicité de détournement de fonds publics... ou la blanchir.

Affaire Tapie-Lagarde : où en est-on ?
Affaire Tapie-Lagarde : où en est-on ? © Idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.