La petite Djenah, quatre mois, a été retrouvée en bonne santé mercredi, après que son père s'est rendu à la police. Une alerte enlèvement avait été déclenchée mardi soir.

La fillette a été retrouvée mercredi vers 11h30, après un appel de son père qui l'avait enlevée, a détaillé Jean-Yves Coquillat, procureur de Grenoble
La fillette a été retrouvée mercredi vers 11h30, après un appel de son père qui l'avait enlevée, a détaillé Jean-Yves Coquillat, procureur de Grenoble © AFP / JEAN PIERRE CLATOT

Fin de l'alerte enlèvement pour retrouver Djenah, un nourrisson de quatre mois enlevé par son père mardi matin à Grenoble. Après le lancement du dispositif d'alerte enlèvement, le père de la petite fille s'est rendu à la police mercredi.

D'après le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, l'homme a contacté la police depuis une cabine téléphonique d'Echirolles, en banlieue grenobloise. Vers 11h30, après intervention de la brigade anti-criminalité (BAC), l'enfant a été récupéré "en bonne santé".

Le père de Djenah s'est introduit dans le foyer en passant par le balcon

Djenah, petite fille de 4 mois, vêtue d'un pyjama rose bonbon, yeux marron, un peu de cheveux châtains, avait été enlevée le 18 octobre 2016 à Grenoble, par son père, Steeve Beni Y Saad, 28 ans.

Le jeune homme, sans domicile fixe, était entré dans le foyer en escaladant le balcon. Il avait frappé son ancienne concubine et bousculé une assistante sociale avant de s'emparer du bébé et de prendre la fuite.

L'homme n'avait pas proféré de menaces à l'encontre de sa fille mais la justice avait cependant émis une alerte enlèvement au vu du jeune âge du bébé.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.