Draoui
Draoui © MaxPPP / Fabrice Hebrard

La cour d'assises de l'Ardèche a condamné Anthony Draoui, meurtrier en 2011 de la jeune Marie-Jeanne Meyer, à 30 ans de réclusion criminelle, dont 20 ans de période de sûreté.

Agé aujourd'hui de 22 ans, l'ancien SDF avait été arrêté par hasard en Espagne un an après la disparition de sa victime. Marie-Jeanne Meyer , 17 ans faisait un jogging à proximité de Tournon lorsqu'elle avait croisé Anthony Draoui. Celui-ci, après avoir été repoussé alors qu'il tentait de l'embrasser l'avait frappée au visage, puis poignardée. Afin de faire disparaitre le corps, il l'avait enseveli dans une fosse puis tenté de le brûler.

S'appuyant sur les "troubles très graves de la personnalité" de l'accusé, l'avocat général avait requis exactement le quantum de la peine décidé par la cour. Les jurés ne se sont d'ailleurs retirés qu'une peite heure pour délibérer.

Lecompte-rendu d'audience de Nathalie De Keyser

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.