Amnesty International publie ce matin un rapport sur les politiques sécuritaires dans l'UE depuis les attentats de 2015. Des politiques jugées disproportionnées et dangereuses.

Amnesty International dénonce la dangerosité des politiques sécuritaires dans l'Union européenne
Amnesty International dénonce la dangerosité des politiques sécuritaires dans l'Union européenne © Maxppp / Maxppp

Pour ce rapport, Amnesty International a analysé les politiques sécuritaires de 14 pays de l'Union européenne. L'ONG s'est ainsi penchée sur l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Bulgarie, le Danemark, l'Espagne, la France, la Hongrie, l'Irlande, le Luxembourg, les Pays-bas, la Pologne, le Royaume-Uni et la Slovaquie. Il en ressort une tendance globale à la restriction des libertés individuelles au nom de politiques sécuritaires jugées dangereuses par l'ONG.

Cette infographie a été réalisée à partir d'extraits du rapport d'Amnesty International "Des mesures disproportionnées, l'ampleur grandissante des politiques sécuritaires dans les pays de l'UE est dangereuse."

► A LIRE : Antiterrorisme en Europe, des lois orwelliennes

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.