Experts de la morgue après le crash en Argentine
Experts de la morgue après le crash en Argentine © Reuters / David Fernández

Deux experts français du Bureau enquête analyse sont en route vers l'Argentine, deux jours après le crash qui a fait dix morts dont trois champions français. Leurs corps sont en cours d'identification.

Alors que les enquêteurs argentins cherchent encore des indices dans les débris calcinés des hélicoptères, des experts français sont attendus ce mercredi à Villa Castelli, dans le nord-ouest de l'Argentine.

Ils vont devoir déterminer les causes de la collision d'hélicoptères dans laquelle sont morts dix personnes dont la navigatrice Florence Arthaud, la championne olympique de natation Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine. Jusqu'ici la présidente du bureau argentin d'enquête sur les accidents est restée évasive, invoquant le secret de l'enquête. Elle a prévenu que le rapport sur les causes de l'accident ne serait rendu que dans plusieurs mois .

La juge chargée de l'enquête attend les conclusions des spécialistes, c'est ce qu'elle a dit Marine la Moissonière, notre correspondante à Buenos Aires..

Pour beaucoup d'experts aéronautiques,une faute de pilotage serait à l'origine du drame . Les deux hélicoptères, des Ecureuil de fabrication récente, volaient près l'un de l'autre, à faible altitude, quand l'un d'eux a heurté le second, provoquant le crash des deux appareils.

Franck Arestié est pilote d'hélicoptère, il raconte la pression que ressentent les pilotes dans ce genre de reportage ou d'émission..

Extirpés des débris, les corps des victimes ont été transférés à la morgue et sont en cours d'authenfication. "Les corps n'étaient pas reconnaissables ", a déclaré le responsable de la sécurité dans la province de La Rioja. Le consul général de France en Argentine s'est rendu sur place pour y rencontrer les autorités judiciaires.

Pendant ce temps, une trentaine de membres de l'équipe de l'émission de téléréalité "Dropped"restent retranchés dans un hôtel, à 35 kilomètres du lieu de l'accident , bouleversés par la mort de leurs camarades de tournage. Le nageur Alain Bernard, le patineur Philippe Candeloro, la cycliste Jeannie Longo ou la snowboardeuse Anne-Flore Marxer sont encore en Argentine. Le footballeur Sylvain Wiltord était , lui, revenu en France avant l'accident.

Le consul de France donne des précisions :

Notre objectif est de faire en sorte que ceux qui le souhaitent puissent retourner en France le plus rapidement possible, tout en respectant la procédure judiciaire locale, car les témoins oculaires sont susceptibles d'être interrogés par la justice

Le crash en Argentine - shéma
Le crash en Argentine - shéma © Radio France / idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.