une grande surface en construction cible d'un attentat en corse
une grande surface en construction cible d'un attentat en corse © reuters

Six personnes ont été interpellées ce matin à Ajaccio et à Marseille dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat, en octobre 2012, de l'avocat Antoine Sollacaro. Quatre personnes ont été interpellées par des policiers de la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) à Ajaccio et placées en garde à vue, et deux autres sur le continent, l'un a Marseille, l'autre, un CRS, arrêté à son domicile à Luynes, près d'Aix en Provence.

Des perquisitions ont eu lieu à Ajaccio et dans les environs notamment chez un garagiste.

La DRPJ est appuyée par des policiers de l'Office central de lutte contre le crime organisé et de la Brigade de recherche et d'intervention.

Me Sollacaro avait été tué par balles par un tueur à moto, le 16 octobre 2012, alors qu'il se trouvait au volant de sa voiture dans une station-service d'Ajaccio.Cette affaire a été confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (Jirs), chargée des dossiers de crime organisé.

L'arrestation d'un CRS n'est pas chose courante. Les explications de Franck Cognard

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.