Dans le Thalys Amsterdam-Paris
Dans le Thalys Amsterdam-Paris © Radio France

C'est un miracle. Un étudiant, Anthony Sadler et deux soldats Alex Skarlatos et Spencer Stone ont raconté comment ils avaient réussi à neutraliser l'homme soupçonné de vouloir commettre un carnage dans le Thalys entre Amsterdam et Paris.

Tout est arrivé très vite. On a entendu un coup de feu et du verre brisé.

Selon les récits des trois héros américains, Alex Skarlatos, membre de la garde nationale de l'état de l'Oregon, tout juste rentré de mission en Afghanistan, a "vu un homme entrer dans le wagon avec une kalachnikov." C'est Chris Norman, un quatrième homme, consultant britannique de 62 ans, qui a vu "un gars avec une AK47". Alex Skarlatos :

Alex a dit à Spencer, va le choper. Le gars a sorti un cutter et il a tailladé Spencer à l'arrière du cou, il lui a pratiquement coupé le pouce aussi, Spencer l'a tenu et on l'a finalement maîtrisé, il était inconscient, on a fini par l'attacher". Spencer a bien couru 10 mètres jusqu'au type. On s'est mis à le taper à la tête jusqu'à ce qu'il s'écroule.

Spencer Stone, le troisième Américain ayant contribué à maîtriser le tireur devrait sortir d'ici samedi soir de laclinique où il a été opéré "avec succès." Il a été opéré à la main après avoir été profondément blessé à un doigt d'une main avec un cutter par l'agresseur, qui a par ailleurs blessé par balle un autre passager.

À ces trois héros, il faut ajouter un Français qui travaille dans une banque aux Pays-bas. C'est lui qui a tenté le premier d'intervenir et un consultant britannique de 62 ans, Chis Norman.

Chris Norman au micro de Camille André

► ► ► COMPRENDRE | Ce qu'il s'est passé dans le train Amsterdam-Paris

Le résumé des événements avec Sophie Morlans

La vidéo prise par Anthony Stadler

Sur des images filmées avec l'aide d'un téléphone portable à l'intérieur du train et diffusées par plusieurs chaînes de télévision, on peut voir le suspect, un jeune homme mince, portant un pantalon blanc et torse nu, plaqué au sol sur le ventre, les mains attachées dans le dos. Une kalachnikov est posée contre un siège et du sang est visible sur une vitre du wagon.

Attention, certaines images peuvent heurter la sensibilté des plus jeunes

__

François Hollande "recevra dans les prochains jours à l'Elysée" les personnes ayant maîtrisé le tireur du Thalys Amsterdam-Paris "pour leur témoigner la gratitude de la France". Selon l'Élysée, le président de la République "s'est entetenu ce (samedi) matin au téléphone avec plusieursdes citoyens américains et français qui ont permis de (le) maîtriser." De son côté, Barack Obama a salué "l'acte héroïque" des passagers.

__

► ► ► LIRE | Qui est Ayoub El Khazani, l'auteur présumé de l'attentat déjoué du Thalys ?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.