Palais de justice de Paris
Palais de justice de Paris © MaxPPP

La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisi de l'attentat présumé de l'Isère, a annoncé vendredi le procureur de la République.

Une enquête a été confiée à la sous-direction anti-terroriste (SDAT) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) notamment pour "assassinat et tentatives d'assassinats en bande organisée, en relation avec une entreprise terroriste" .

Elle vise aussi les chefs de destruction par une substance explosive en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroristes.

Selon Philippe Migaux, chercheur à Science Po Paris, spécialiste de l'antiterrorisme :

Vraisemblablement, on est dans une attaque inspirée par Daech. C'est le type d'opération que veut perpétrer l'état islamique pour choquer l'opinion publique. On est une fois de plus dans une guerre de communication.

1 min

Philippe Migaux, professeur à Science Po

Pour l'instant, un homme a été interpellé, il refuse pour l'instant de décliner son identité. Il ne serait pas connu des services de sécurité intérieure.

Alain Rodier, ancien officier du renseignement et spécialiste de la lutte antiterroriste :

Depuis décembre, on s'attendait à des opérations terroristes sur le territoire français. Le ramadan a toujours été une période favirable à l'augmentation des actes de terreurs. Il y a certainement d'autres projets ailleurs sur le territoire.

40 sec

Alain Rodier : "il y a certainement d'autres projets ailleurs sur le territoire"

.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.