Après l'attentat manqué de Saint-Quentin-Fallavier dans l'Isère, la sécurité des sites sensibles est de nouveau en question. Le patron d'Air products a dit lundi matin sa volonté de renforcer la sécurité de l'usine.

On est toujours sous le choc et un peu ému par ce que l’on a vécu

Jean-Marc Vinit, le directeur du site de Saint-Quentin-Fallavier a tenu tout d'abord à remercier l'ensemble du personnel "pour sa réaction" et "sa coopération" ainsi que "les sapeurs-pompiers, les forces de police judiciaire, les enquêteurs et les plus hautes autorités de l’État". Il a ensuite laissé la parole au patron de la division Europe du groupea qui a confirmé sa volonté de renforcer la sécurité du site.

Géraldine Hallot a assisté au point presse

1 min

Les patrons d'Air Products veulent renforcer la sécurité du site

Après l'attentat, le ministère de l'Énergie avait demandé vendredi aux exploitants de sites industriels sensibles, dits Seveso, de renforcer leur vigilance.

Les sites classés Seveso en France
Les sites classés Seveso en France © Radio France

Air Products, une entreprise américaine dirigée par un Iranien

Le groupe américain Air Products est dirigé depuis 2014 par un Iranien, Seifi Ghasemi. L'Iran chiite est en pointe dans le combat contre les forces sunnites de l' organisation État islamique (EI), un mouvement sunnite. Seifi Ghasemi a été nommé à la tête d'Air Products, dont le siège est en Pennsylvanie, le 1er juillet 2014. D'obédience chiite, il est né en 1944 dans la ville iranienne de Mashad. Citoyen américain depuis 1982, il a occupé divers postes de responsabilité dans les secteurs du gaz, de l'électricité et de la chimie aux Etats-Unis.

Fondée en 1940, Air Products, qui emploie, selon son site internet, plus de 18 000 personnes dans le monde, fournit gaz et produits chimiques aux industries de l'agroalimentaire, de la santé, de l'énergie, des transports et des semi-conducteurs.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.