Les trois suspects de l'aéroport de bruxelles
Les trois suspects de l'aéroport de bruxelles © Radio France

La police belge a identifié deux auteurs des attentats de Bruxelles et recherche d'autres suspects. Le parquet fédéral l'a confirmé lors d'une conférence de presse à Bruxelles ce mercredi à 13 heures.

Selon des images de vidéo-surveillance diffusées par les autorités, trois hommes poussant des chariots à bagages dans un aérogare, seraient les auteurs des attentats de l'aéroport et du métro.Pour l'instant, seul l'homme du milieu, Ibrahim El Bakraoui, a été identifié. Ses empreintes ont été retrouvées à l'aéroport sur les explosifs. L'homme de gauche et celui de droite n'ont pas été identifés pour l'instant .

Deux frères identifiés

Un autre homme, Khalid El Bakraoui, frère d'Ibrahim, a été identifié comme étant l'auteur de l'attentat du métro . Ses empreintes ont été retrouvées sur les explosifs. Les deux frères sont connus des services de police pour grand banditisme mais non pour des faits de terrorisme ou de radicalisation. Ils se seraient tous les deux fait exploser.

Un chauffeur de taxi témoin-clé

Les trois hommes sont venus en taxi (...), leurs bombes étaient dans les valises. Ils ont mis leurs valises dans des chariots. Les deux premières bombes ont explosé", a indiqué à l'AFP le maire de la commune de Zaventem.

Le chauffeur de taxi qui a conduit les trois hommes à l'aéroport aurait compris en regardant la télévision qu'il avait transporté les trois suspects. Il aurait affirmé que les trois hommes avaient plus de deux bagages. C'est ce qui a poussé les policiers à chercher un troisième sac, retrouvé plein d'explosifs intacts dans l'enceinte de l'aéroport.

Des explosifs et un testament retrouvés

Le chauffeur de taxi a livré l'adresse où il avait pris en charge les trois hommes, à Schaerbeek . C'est ce qui a conduit les enquêteurs à perquisitionner un logement de cette commune de l'agglomération bruxelloise mardi. Un engin explosif, des clous et un drapeau du groupe État islamique ont été retrouvés sur place.

Un ordinateur comportant un testament a également été retrouvé dans une poubelle. Il s'agit du testament d'Ibrahim El Bakraoui, où il écrit "être dans la précipitation et ne plus être en sécurité" selon le procureur fédéral belge.

Les attentats de Bruxelles ont fait31 morts et environ 200 blessés selon un bilan toujours provisoire du ministère belge de la santé. Parmi ces blessés,dix français, dont deux dans un état grave selon le Premier ministre Manuel Valls.

Le groupe État islamique a revendiqué les attaques de Bruxelles. "Une cellule secrète des soldats du califat (...) s'est élancée en direction de la Belgique croisée", affirme un communiqué, accusant ce pays de n'avoir "cessé de combattre l'islam et les musulmans".

►►►ALLER PLUS LOIN | le réseau des attentats

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.