Des soldats belges postés aux abords de l'aéroport de Zaventem
Des soldats belges postés aux abords de l'aéroport de Zaventem © Reuters / Charles Platiau

L'un des suspects arrêtés jeudi par les autorités belges et inculpé "d'assassinats terroristes" pourrait être le troisième auteur des attentats à l'aéroport de Bruxelles.

Un troisième homme, présent sur les images de vidéosurveillance de l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, a étéidentifié par la presse belge samedi.

Il s'agit dumystérieux homme au chapeau , filmé mardi à l'aéroport aux côtés des deux kamikazes qui se sont faits exploser.

Le quotidien belge, Le Soir, le présente comme étant Fayçal Cheffou . Le journal rapporte qu'il a été identifié par un chauffeur de taxi qui a conduit les terroristes à l'aéroport. Un autre média belge fait état de la même information et précise que Cheffou travaillait comme journaliste pigiste.

Selon nos informations , le bourgmestre de Bruxelles avait indiqué au parquet fédéral belge son prosélytisme appuyé, ses tentatives de recrutement pour des mouvements radicaux auprès de demandeurs d'asile et de sans-papiers. Depuis son interpellation par la police, jeudi, le suspect reste silencieux.

Le suspect inculpé "d'assassinats terroristes"

Fayçal Cheffou a été inculpé "d'assassinats terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste, puis placé en détention", a annoncé samedi le parquet fédéral belge. Interpellé jeudi avec deux autres personnes devant le parquet fédéral, Cheffou n'a pas encore été clairement identifié par le parquet fédéral comme étant "l'homme au chapeau" présent dans l'aéroport de Zaventem, sur les images de vidéosurveillance. La perquisition menée chez lui n'a pas permis de retrouver des armes ni des explosifs, a précise le parquet.

Deux autres personnes ont été inculpées :

  • un suspect nommé Rabah N., arrêté vendredi à Bruxelles dans le cadre de l'enquête sur un projet d'attentat déjoué cette semaine en France, inculpé pour "participation aux activités d'un groupe terroriste".

  • un suspect nommé Aboubakar A., arrêté jeudi à Bruxelles, inculpé pour "participation aux activités d'un groupe terroriste", mais sans lien direct avec les attentats, a précisé le parquet fédéral.

Au total, 9 personnes ont été arrêtées depuis jeudi en Belgique et deux autres en Allemagne après les attentats qui ont fait 31 morts à l'aéroport de Zaventem et à la station de métro Maelbeek dans le centre de Bruxelles.

À Bruxelles,l'aéroport Zaventem restera fermé jusqu'à lundi inclus , tandis que le métro, également touché par l'explosion d'un kamikaze, circule encore au ralenti.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.