Amedy Coulibaly
Amedy Coulibaly © MaxPPP

Dix mois après les attentats à Charlie hebdo, à Montrouge et porte de Vincennes l'enquête avance à propos de celui ou de ceux qui ont téléguidé les frères Kouachi et Amedy Coulibaly. De nouveaux messages ont été identifiés.

On sait par des mails identifiés dans un ordinateur, retrouvé le 9 janvier à l'Hyper Cacher qu'un individu basé à l'étranger a plus ou moins piloté les tueurs. Pour l'instant il est impossible d’identifier le nom ou la localisation exacte de ce ou de ceux donneur d'ordres dont Le Monde publie quelque un des messages adressés à Amedy Coulibaly, après ceux révélés il y a un mois par BFMTV.

Le 7 janvier, à 14 heures, soit deux heures après la tuerie de Charlie Hebdo, le commanditaire écrit :

Ok, fé ske ta a fair aujourdhui ms simple com ça tu rentr dormir ensuit tu plank et verifi adress 1 ts les jrs : indications bientot pr recup amis aider toi. debarasse toi puce, maintenant passe sur adress 1, fini adress 2.

Les juges français ont sollicité les autorités judiciaires américaines car certains mails ont été écrits depuis une messagerie éditée par une société située en Pennsylvanie.

Pour Patrick Klugman, l'un des avocats des parties civiles dans la tuerie de l'Hyper Casher, l'enquête prendra du temps mais la vérité finira par éclater car la justice sait que des complices sont partis en Syrie.

Patrick Klugman avec Sara Ghibaudo

On a maintenant plusieurs certitudes et des noms sont déjà au dossier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.