L'école Jean-Perrin d'Aubervilliers, où a eu lieu l'agression
L'école Jean-Perrin d'Aubervilliers, où a eu lieu l'agression © Reuters

Un professeur des écoles a assuré ce lundi matin avoir été poignardé dans sa classe d’Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, par un homme se revendiquant de Daech. Mais il a finalement avoué avoir inventé cette agression.

L'instituteur avait tout inventé. Cette agression qui aurait eu lieu peu avant 7h du matin ce lundi à l’école maternelle Jean-Perrin d’Aubervilliers. L’enseignant de 45 ans disait ce matin avoir été attaqué par un homme ganté, cagoulé, vêtu d’une combinaison de peintre et qui porte aux pieds des rangers militaires.

C'est Daech, c'est un avertissement

L’agresseur se serait saisi d’un cutter et de ciseaux qui se trouvaient dans la salle de classe, pour blesser l’enseignant au cou, en criant : « C’est Daech, c’est un avertissement », avant de s’enfuir. Toute cette histoire est donc fausse, a déclaré le parquet ce lundi soir, après avoir entendu l'enseignant.

Il devra maintenant être auditionné pour comprendre pourquoi il a inventé cette agression, ni comment il a pu se blesser au cou et au front, avant d'être hospitalisé.

La fausse agression a en tout cas eu un effet immédiat, la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud Belkacem se déplaçant sur place dans la matinée, dénonçant un « acte d’une grande gravité », et promettant de nouvelles mesures de sécurités dans les écoles.

Daech appelle à tuer les professeurs en France

Ce qui est vrai en revanche, c'est que Daech a bien appelé ces dernières semaines à « combattre » et « tuer » les professeurs français, accusés d’être « en guerre ouverte avec la famille musulmane », selon la revue francophone de propagande de l’EI, Dar-al-Islam.

Le mois dernier, les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, orchestrés par l'organisation terroriste Etat islamique, Daech selon l'acronyme arabe, ont fait 130 morts.

> Pour comprendre la fabrique des médias, découvrez ce que sont une information et une source dans deux épisodes de notre websérie Les clés des médias.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.