A l’heure où s’exposent les justes combats sur les réseaux, un site fait plus particulièrement parler de lui. Non pas parce qu’il porte une pétition (à succès) contre le gâchis alimentaire ou qu’il accompagne les opposants à la loi sur le renseignement, malheureusement. C’est un autre drame qui fait aujourd’hui émerger change.org.

Patrick Balkany
Patrick Balkany © Radio France

Les réseaux sociaux se font en effet l’écho d’une pétition, adressée aux « médias et acteurs de la vie publique » et sobrement titrée « STOP au lynchage ! Soutien à Patrick et Isabelle Balkany » . Fort de 538 signatures à ce jour, ce poignant appel du « Collectif des Levalloisiens » déchaîne les passions… et les bons mots.

Faut-il y voir un lien avec la saisine du parquet financier par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique ? Une sombre histoire de « doutes sérieux » sur la déclaration de patrimoine du député-maire de Levallois-Perret et se sa première adjointe, son épouse à la ville. A moins que l’on ne jase à propos des enquêtes pour blanchiment de fraude fiscale, notamment, ouvertes à l’encontre de l’un et de l’autre ?

Bizarrement, ladite pétition a été lancée le 5 juin, au lendemain de la diffusion, sur France 2, d’un édifiant documentaire sur « L’Affaire Balkany ».

patetisa
patetisa © Radio France

Dans ce véritable Dallas-sur-Seine, qui oppose les « martyrs » autodésignés d’une cabale médiatique aux menteurs-lyncheurs-ingrats qui osent critiquer la gestion de Levallois-Perret, la présomption d’innocence reste pourtant la règle (notons que l'immunité parlementaire de Patrick Balkany a été levée le 18 mars 2015). Même si, au petit jeu des pétitions de change.org, la sanction est sans appel :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.