Karim Benzema a été placé en garde à vue mercredi matin
Karim Benzema a été placé en garde à vue mercredi matin © Christophe Ena/AP/SIPA

L'attaquant des Bleus a été mis en examen pour complicité de tentative de chantage et participation à une association de malfaiteurs, dans l'enquête sur un chantage présumé à la "sex-tape" contre Mathieu Valbuena. Benzema avait été placé en garde à vue mercredi.

La juge d'instruction a assorti sa mise en examen d'un contrôle judiciaire qui lui interdit de rencontrer les autres mis en examen et Mathieu Valbuena.

Après 24 heures de garde à vue, une nuit à l'hôtel de police de Versailles et une mise en examen, on ignore toujours le rôle exact tenu par Karim Benzema dans cette affaire de vidéo compromettante et de tentative d'extorsion de fonds.

Sandrine Etoa Endègue est sur place

Selon son avocat, Me Sylvain Cormier :

Karim Benzema est de tout cœur avec son ami Mathieu Valbuena, il n'a rien reconnu du tout et n'a pris aucune part au chantage.

Ce qu'on reproche à Karim Benzema

Trois individus ayant reussi à rentrer en possession d'une vidéo "intime" de Mathieu Valbuena et ayant tenté de le faire chanter, Benzema est soupçonné d'être intervenu auprès de son partenaire en équipe de France. Une "intervention" reconnue par Karim Benzema lors de sa garde à vue, "à la demande d'un ami d'enfance". Il aurait ensuite voulu aider cet ami qui allait servir d'intermédiaire entre les trois individus et Valbuena.

Les trois maîtres chanteurs présumés ont été mis en examen il y a quinze jours dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en juillet pour "chantage et participation à une association de malfaiteurs" et écroués. L'intermédiaire, arrêté lundi, devrait lui aussi être présenté au juge versaillais d'ici la fin de la semaine.

Valbuena avait déposé plainte après avoir été appelé par un inconnu lui affirmant être en possession d'une vidéo compromettante. Une négociation avait alors commencé entre le maître chanteur et un policier, qui se faisait passer pour l'homme de confiance de Valbuena.

Karim Benzema avait été mis en examen en 2010, dans le cadre de l'affaire Zahia, la alors call-girl mineure dont les services auraient été loués par plusieurs joueurs de l'équipe de France.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.