Un texte a été écrit dans le plus grand secret par Christiane Taubira, imprimé discrètement en Espagne, présenté aux librairies comme un "livre sous x"...

La date de sortie de l’ouvrage ne doit rien au hasard.
La date de sortie de l’ouvrage ne doit rien au hasard. © MaxPPP /

C’est le journal le Monde qui l’annonce. Un texte a été écrit dans le plus grand secret par Christiane Taubira, imprimé discrètement en Espagne, acheminé sur des palettes opaques et présenté aux librairies comme un « livre sous X » pour réduire les risques de fuites.

Ce livre « Murmures à la jeunesse », 100 pages, sera vendu dès ce lundi et tiré à 40 000 exemplaires. Dans cet ouvrage, l’ancienne ministre de la Justice explique pourquoi elle s’oppose à l’inscription de la déchéance de nationalité dans la Constitution. Cinq jours après sa démission et quatre jours avant le début de l’examen du projet de loi constitutionnelle à l’Assemblée nationale...la date de sortie de l’ouvrage ne doit rien au hasard.

François Hollande a lu les épreuves

Le 10 janvier dernier, l’éditeur Philippe Rey et l’ancienne garde de sceaux ont pris contact et huit jours plus tard, le bon à tirer est donné dans le plus grand secret. François Hollande a lu les épreuves le vendredi 22 janvier, cinq jours avant que ne soit rendue publique la démission de l'ancienne députée de Guyane. Sur la quatrième de couverture Christiane Taubira est encore présentée comme « garde des sceaux et ministre de la justice ».

Pas de critiques virulentes contre François Hollande et Manuel Valls

Comme l’explique le quotidien Le Monde, le premier tiers du livre a pour thème le défi terroriste en général. Une vingtaine de pages sont consacrées à la déchéance de nationalité. L’ancienne ministre évoque « l’inefficacité » de la mesure, d’abord, en raison de ses « effets nuls en matière de dissuasion ». Mais, plus fondamentalement, l’enjeu symbolique.

Osons le dire : un pays doit être capable de se débrouiller avec ses nationaux. Que serait le monde si chaque pays expulsait ses nationaux de naissance considérés comme indésirables ? Faudrait-il imaginer une terre-déchetterie où ils seraient regroupés », interroge l’ex-garde des sceaux.

Dans le livre, l’ex-ministre ne fait pas de critiques virulentes contre François Hollande et Manuel Valls. Christiane Taubira exprime cependant son malaise vis-à-vis de la philosophie sécuritaire du gouvernement.

Derniers articles