L'affaire Océane devant la justice
L'affaire Océane devant la justice © Max PPP

Nicolas Blondiau, 27 ans, a été condamné hier par la cour d'assises du Gard pour le viol et le meurtre de la petite Océane: réclusion criminelle à perpétuité incompressible, soit la plus lourde peine du code pénal. La même peine que pour Michel Fourniret.

Nicolas Blondiau, pourtant non récidiviste, ne pourra donc bénéficier d'aucun aménagement de peine qu'après avoir purgé 30 ans de réclusion.

C'est ce qu'avait requis l'avocat général, Michel Desplan :

Je n'ai trouvé aucune circonstance atténuante dans ce dossier. Je requiers le prix du sang versé, le prix de l'innoncence volée et violée d'Océane.

Ce verdict a été accueilli par des applaudissements dans la salle.

Une peine de mort vivant extime son avocat: récit d'audience de Sylvie Charbonnier

Le 5 novembre 2011, la petite Océane, 8 ans, était partie récupérer un jeu vidéo chez des amis de la famille, à 150 mètres de son domicile de Bellegarde. Son corps sera retrouvé le lendemain.

"Océane a été vengée": la réaction de son père, Jimmy Laforge

Les avocats du jeune homme ont d'ores et déjà annoncé son intention de faire appel.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.