illustration téléchargement illégal
illustration téléchargement illégal © reuters

Cet internaute de 28 ans, originaire de Charente-Maritime avait créé un site de téléchargement illégal. La justice française l'a condamné à 6 mois de prison avec sursis et à verser plus de 2 millions de dommages et intérêts.

Le jugement du tribunal de La Rochelle est tombé cette semaine. Pour "mise à disposition du public de logiciel manifestement destiné à la mise à disposition d'œuvres protégées", un internaute de 28 ans originaire de Rochefort en Charente-Maritime a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et à plus de 2 millions de dommages et intérêts. Somme à verser aux plaignants.

Et les plaignants ne sont autres que de grands studios américains comme Columbia Pictures ou encore Warner Bros. Tous ont attaqué en justice ce jeune Français coupable d’avoir créé en 2012 un site de téléchargement illégal sur lequel plus de 3 millions de téléchargements avaient été effectués. Un vrai jackpot pour son créateur qui en tirait d’importants revenus grâce à la pub notamment.

Piraterie industrielle

La SACEM était aussi partie civile à ce procès. Car ce site aurait causé des pertes colossales à la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

L’avocat de la SACEM, Me Yvan Diringer : « un véritable ITune de la piraterie »

L’internaute n’était pas présent au procès. Il a quitté la France pour s’installer en Hongrie.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.