Cinq semaines, c’est long. Cinq semaines, c’est presque un bout de vie en commun pour ceux, prévenus, avocats, journalistes qui ont participé à ce procès. En guise de conclusion, voici donc notre inventaire à la Prévert de ce qu’on a aussi vu et entendu au procès Bettencourt : Des caméras se bousculer,

Des rencontres s'opérer,

Des amitiés se créer,François-Marie Banier lire Antigone pendant l’audience, L’épouse du notaire Me Normand peindre à l’aquarelle,

Les stagiaires avocats jouer à 2048, François-Marie Banier prendre des photos

Un des amis de Patrice de Maistre enlever ses chaussures,

Le ventre de l’avocate de Carlos Vejarano s’arrondir, Une assesseure tomber malade,

Le journaliste du Monde manger des bonbons à la menthe (et en offrir à ses confrères), Un avocat de la défense se faire payer des cafés à la machine (70 centimes quand même), François-Marie Banier pleurer,

Une journaliste rougir sous les compliments de Banier,Me Huc-Morel se créer un compte Twitter, Nos confrères journalistes repartir à Paris, puis revenir, puis repartir,L’épouse de Patrice de Maistre remplir des cahiers de notes,

Un avocat de la défense citer un de nos articles dans sa plaidoirie,

Une magistrate vanter la statue de Montaigne dans la salle des pas perdus (il paraît qu’il porte un costume Dior),Patrice de Maistre se faire appeler Patou,

Une lectrice Bordelaise apporter des pâtisseries aux journalistes (Madame, si vous lisez ceci, merci à vous),Le président arborer une nouvelle coupe de cheveux,

Les voitures aux vitres teintées des Bettencourt se garer devant le palais,La justice se faire …

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.