Il n'y aura peut-être jamais de procès de Guillaume de Villiers. En effet, le parquet général demande le rejet du dernier recours de Laurent de Villiers, qui sera examiné le 28 janvier par la Cour de cassation. Le fils cadet de Philippe de Villiers accuse son frère aîné de l'avoir violé lorsqu'il était enfant. Guillaume avait bénéficié d'un premier non-lieu en 2010, annulé par la Cour de cassation, puis d'un nouveau non-lieu en octobre 2012. Dans son avis, que France Inter a pu consulter, l'avocat général estime qu'il n'y a pas lieu de revenir sur cette décision. Si son pourvoi est rejeté, Laurent de Villiers n'aura plus aucun recours.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.