Boîte de médicaments Médiator
Boîte de médicaments Médiator © Radio France / Reuters

Après un faux départ il y a un an tout juste, le premier procès de l'affaire du Médiator reprend devant le tribunal correctionnel de Nanterre à condition bien sûr qu'il n'y ait pas un nouveau renvoi du dossier pour des raisons de procédure comme l'an dernier.

Les centaines de victimes de ce médicament des laboratoires Servier le redoutent, d'autant qu'il s'agit d'un procès sur citation directe et qu'un autre volet de l'affaire du Mediator est toujours à l'instruction à Paris. Mais pour les parties civiles, c'est une course de vitesse vu l'état de santé de certaines d'entre elles et vu l'âge de Jacques Servier qui a aujourd'hui 91 ans.

Au tribunal, le reportage de Daniele Messager

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.