Le polémiste a été condamné à 22.500 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Paris. Dieudonné était accusé de provocation à la haine raciale après ses propos tenus, notamment, contre Patrick Cohen dans son spectacle "Le Mur".

Dieudonné
Dieudonné © Reuters/Jacky Naegelen

"Quand je l'entends parler, Patrick Cohen, je me dis, tu vois, les chambres à gaz... Dommage". Pour ces propos tenus en décembre 2013 dans son spectacle "Le Mur", interdit début 2014, Dieudonné encourait jusqu'à un an de prison . Finalement condamné à 22.500 euros d'amende, il risque toujours une peine d'emprisonnement s'il ne s'acquitte pas de la totalité de la somme. Lors de l'audience, le 28 janvier, la défense de l'humoriste controversé avait évoqué le "contexte général" de polémique l'opposant au journaliste.

Sept condamnations

Dieudonné a déjà été condamné sept fois pour injure ou provocation antisémite. Il a également écopé de deux mois de prison avec sursis pour apologie d'actes de terrorisme en raison d'un message posté sur Facebook, "Je me sens Charlie Coulibaly", référence à l'un des trois terroristes responsables des attentats qui ont fait 17 morts début janvier en France.

Dieudonné doit comparaître de nouveau mardi prochain. Cette fois, il est poursuivi pour avoir qualifié Manuel Valls, alors ministre de l'Intérieur, de "Mussolini moitié trisomique".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.