Léonide Kameneff, 76 ans, principal accusé de "L'école en bateau"
Léonide Kameneff, 76 ans, principal accusé de "L'école en bateau" © Maxppp / Thomas Padilla

Le parquet de Paris a requis mercredi dix à douze ans de réclusion criminelle à l'encontre du fondateur de l'Ecole en bateau. Il était jugé pour viols et agressions sexuelles sur neuf enfants embarqués dans ce projet pédagogique alternatif. Après deux semaines et demi d'audience, l'avocat général a requis dix à douze ans de prison à l'encontre de Léonide Kameneff. Le fondateur de l'Ecole en bateau, aujourd'hui âgé de 76 ans, est accusé d'avoir, entre 1981 et 1994, commis des viols et des agressions sexuelles sur neuf enfants. L'ancien psychotérapeuthe, qui en trente ans a fait voyager plus de 400 enfants sur les mers du monde avec son projet éducatif, a reconnu lors de ce procès avoir commis des abus sur trois des neuf parties civiles.

Les neuf plaignants avaient décrits l'emprise exercée par le fondateur de l'Ecole en bateau et les autres chefs d'équipage, qui les a amenés à "capituler" devant leurs désirs sexuels, dans un climat où la nudité et les relations entre adultes et enfants étaient valorisées.Le compte-rendu de l'audience, avec Nathalie Hernandez

"Votre responsabilité est majeure, écrasante dans tout ce dossier", a lancé l'avocat général, Bruno Sturlese à l'adresse de Léonide Kameneff, qu'il a qualifié "d'abuseur d'enfants" ayant "engendré d'autres abuseurs d'enfants" et entraîné "tant d'enfants dans sa dérive pédophilique".

Sa "pédophilie n'est ni de circonstance, ni d'occasion". Léonide Kameneff, "concepteur, animateur, chef d'orchestre" a "pu la satisfaire grâce à la structure de l'Ecole en bateau", a-t-il accusé.Des peines de trois ans ferme et trois ans avec sursis ont également été requises contre deux chefs d'équipage. L'avocat général a en revanche demandé l'acquittement pour le quatrième accusé, élève mineur de l'Ecole en bateau au moment des faits.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.