pour le parquet de lille, dsk n'est pas un proxénète
pour le parquet de lille, dsk n'est pas un proxénète © reuters

Dominique Strauss-Kahn a été relaxé vendredi dans l'affaire dite du Carlton de Lille, où il était poursuivi pour proxénétisme aggravé. L'ancien patron du Fonds monétaire international, âgé de 66 ans, était présent au tribunal correctionnel de Lille pour entendre ce délibéré.

Ce jugement est conforme aux réquisitions du parquet, qui avait demandé en février dernier sa relaxe "pure et simple", à l'issue de trois semaines de procès au cours desquelles sa défense n'avait guère été mise à mal.

► ► ► LIRE AUSSI | Procès du Carlton : jour de délibéré

Soupçonné d'avoir été le "pivot central" de rencontres avec des prostituées entre 2008 et 2011 à Lille, Paris, Bruxelles et Washington, il a toujours nié avoir été à l'origine des "parties fines" auxquelles il a participé, ajoutant n'avoir jamais soupçonné la qualité des participantes. L'ex-ministre de l'Économie, un temps promis aux plus hautes fonctions en France, risquait en théorie jusqu'à 10 ans de prison et 1,5 million d'euros d'amende.

Dodo la Saumure également relaxé

La relaxe a également été prononcée pour Dodo la Saumure, tenancier de maisons closes en Belgique, et de nombreux autres prévenus. De son vrai nom Dominique Alderweireld, Dodo la Saumure était soupçonné d'avoir envoyé depuis la Belgique des prostituées dans la région lilloise, ainsi qu'à Paris et aux États-Unis au profit de DSK.

Il était le seul protagoniste de cette affaire à l'encontre duquel le parquet avait requis une peine de prison ferme. Le tribunal a notamment estimé que les témoignages le concernant étaient trop vagues.

L'affaire du Carlton c'est quoi? On vous explique en vidéo

Quel avenir politique pour DSK ?

Les amitiés politiques de Dominique Strauss Kahn se comptent aujourd'hui sur les doigts d'une main. Les quatre années de scandales sexuels et judiciaires - étalés dans la presse - ont fait le vide autour de celui qui n'a en conséquent pas été candidat à la primaire de 201. Désormais, les rares socialistes qui le fréquentent encore, racontent tous qu'il est passé à une autre vie.Plus de politique donc mais du conseil économique, chèrement dispensé aux pays qui sollicitent l'ancien ministre des Finances de Lionel Jospin. Â l'époque, Dominique Strauss Kahn forme avec Anne Sinclair un couple politique. En divorçant, il a tourné la page et passé à la trappe ses potentielles ambitions présidentielles. À 66 ans, celui qui a été appréhendé comme un espoir pour une partie de la Gauche ne peut plus raisonnablement espérer fédérer. Il le sait. Les déçus ont été nombreux et la plupart de ses anciens fidèles ne cachent pas qu'ils ne veulent plus entendre parler de lui.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.