douze personnes jugées après les violences de la fête du psg
douze personnes jugées après les violences de la fête du psg © reuters
PARIS (Reuters) - Douze personnes seront jugées mercredi en comparution immédiate pour les violences qui ont émaillé lundi soir les célébrations du sacre du Paris Saint-Germain en Ligue 1, a-t-on appris de source judiciaire. Quarante-sept personnes ont été interpellées suite à ces violences qui ont fait une trentaine de blessés légers, dont trois membres des forces de l'ordre, et entraîné des centaines de milliers d'euros de dégâts. Accusé d'amateurisme par la droite, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a promis des sanctions exemplaires à l'égard des "ultras" et des "casseurs" qui ont sévi sur l'esplanade du Trocadéro. Il a par ailleurs estimé que le football, et en particulier le football parisien, était "malade". Le PSG est victime depuis des années de débordements de la part de certains de ses supporters, une situation qui embarrasse ses nouveaux propriétaires qataris. Après les violences de lundi, Manuel Valls a annoncé que le club parisien serait interdit de manifestations festives sur la voie publique. Nicolas Bertin, édité par Yves Clarisse
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.