Le député socialiste Dominique Raimbourg, ex-rapporteur de la loi Taubira sur la prévention de la récidive, vient d’hériter d’une nouvelle mission : il doit rendre d’ici le 30 novembre des préconisations pour faire respecter le principe de l’encellulement individuel. Maintes fois repoussé par plusieurs moratoires, ce principe doit entrer en vigueur le 25 novembre prochain, un délai impossible à tenir au vu de la surpopulation carcérale. Dominique Raimbourg devra faire des préconisations pour que la France commence à mettre en œuvre ce principe, présent dans la loi depuis... 1875.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.