Cette fois, il s'agit de Maître Marcel Ceccaldi, défenseur de l'état libyen jusqu'à la chute de Kadhafi. L'avocat se retrouve aujourd'hui aux côtés d'un autre de ses anciens clients en garde à vue : Christophe Rocancourt, surnommé "l'escroc des stars", ainsi que Christian Prouteau, fondateur du GIGN. Les trois hommes ont été interpellés ce mardi pour être entendus dans une affaire de trafic d'influence et de blanchiment. L'information judiciaire, entre les mains de deux juges parisiens, a été ouverte en mai dernier. Elle porte sur des montages financiers suspects et une possible fraude fiscale.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.