"L'Europe doit se reprendre", Bernard Cazeneuve
"L'Europe doit se reprendre", Bernard Cazeneuve © MaxPPP

Le ministre de l'Intérieur a déclaré ce jeudi que l'Europe devait se reprendre d'urgence. Il n’y a eu aucune coopération européenne pour parvenir à éliminer le commanditaire des attentats de Paris, Abaaoud, tué ce mercredi à Saint-Denis regrette Bernard Cazeneuve.

Le djihadiste belgo-marocain Abdelhamid Abaaoud, qui a été tué lors de l'assaut contre un appartement de Saint-Denis mercredi, a "joué d'évidence un rôle déterminant dans les attaques" du 13 novembre à Paris, a déclaré ce jeudi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve face à la presse.

"Six attentats ont été évités ou déjoués par les services français depuis le printemps 2015, Abaaoud était impliqué dans quatre d'entre eux", a ajouté Bernard Cazeneuve.

"Des failles dans le système européen"

Bernard Cazeneuve en conférence de presse
Bernard Cazeneuve en conférence de presse © Radio France / Emmanuel Leclère

D’après le ministre, son implication avait notamment été établie dans l'attentat avorté contre une église de Villejuif en avril dernier. Comment cet homme qui faisait l'objet d'"un mandat d'arrêt européen et international", et que l'on pensait encore en Syrie, a pu rentrer en Europe, de surcroît en France ?

Le ministre de l'Intérieur a regretté que la France n'ait reçu aucune information européenne concernant l'arrivée d'Abaaoud en Europe. "Il est urgent que l'Europe se reprenne face au terrorisme", a-t-il souligné. "Si Abaaoud a pu circuler depuis la Syrie jusqu'en France, c'est qu'il y a des failles dans l'ensemble du système européen", a aussi souligné le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, ce jeudi sur France Info.

Les enquêteurs cherchent désormais à identifier les restes d'une deuxième personne morte dans l'appartement de Saint-Denis.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.