la mère de la fillette retrouvée morte à berck arrêtée
la mère de la fillette retrouvée morte à berck arrêtée © reuters

Selon le parquet, cette femme est venue dans cette station balnéaire "dans le but de mettre fin aux jours de son enfant. Elle l'a déposée vivante sur la plage alors que la marée montait." Elle a été mise en examen et écrouée.

Âgée de 36 ans, née au Sénégal, "sans travail et sans ressources", elle a relaté "les difficultés qu'elle rencontrait dans la prise en charge quotidienne de la fillette, peu compatibles avec sa vie de couple", poursuit le parquet.

Elle vit en région parisienne, à Saint-Mandé (Val-de-Marne), en compagnie d'un homme âgé de 63 ans. Elle lui a dit qu'elle venait de remettre l'enfant à sa mère "afin qu'elle soit prise en charge au Sénégal, dans sa famille maternelle". Présentée samedi au juge d'instruction Hervé Vlamynck, cette femme devrait être mise en examen pour assassinat.

Pendant sa garde à vue, elle a dit ne jamais être venue à Berck-sur-Mer "dont seul le nom a retenu son attention".

L'épilogue du drame de la "femme à la poussette", Matthieu Darriet

La femme a été arrêtée vendredi en région parisienne et a avoué avoir tué l'enfant, prénommée Adelaïde, née en août 2012. Une comparaison d'ADN a prouvé qu'elle était sa mère. Cette dernière était recherchée depuis plusieurs jours. Un appel à témoin avait été lancé. Elle apparaissait avec l'enfant sur des images de vidéo surveillance de la gare du Nord à Paris et sur d'autres images le lendemain de la découverte du corps, rentrant seule à Paris.

Plusieurs témoignages à Berck-sur-Mer ont permis de l'identifier et de savoir qu'elle avait fait l'aller-retour Paris-Berck-sur-Mer et passé une nuit dans le Pas-de-Calais. Le corps du bébé, emmitouflé dans des vêtements chauds, avait été retrouvé par des pêcheurs sur la plage. La poussette de l'enfant avait été retrouvée à proximité. Selon l'autopsie, la petite fille est morte noyée.

A Berck-sur-mer, une "marche blanche" a rassemblé samedi un demi-millier de personnes, d'après la police, qui se sont rendues de l'église à la plage où le corps de la fillette a été trouvé.

La mère de la fillette est venue à Berck "pour la tuer"
La mère de la fillette est venue à Berck "pour la tuer" © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.