Gilles Bénichou, le principal tombeur de l'ex-numéro deux de la PJ lyonnaise, Michel Neyret, a été arrêté jeudi 16 août par la police marocaine.

Ce croquis montre l'ancien n°2 de la PJ lyonnaise Michel Neyret (à droite) devant le tribunal correctionnel de Paris.
Ce croquis montre l'ancien n°2 de la PJ lyonnaise Michel Neyret (à droite) devant le tribunal correctionnel de Paris. © AFP / Benoit Peyrucq

En cavale depuis deux ans, Gilles Benichou, un des corrupteurs de l'ancien directeur-adjoint de la police judiciaire de Lyon Michel Neyret, a été interpellé au Maroc jeudi 16 août. Il avait fui la France à la veille de son procès, en 2016, au cours duquel il avait été condamné à cinq ans de prison et 100 000 euros d'amende. Gilles Bénichou peut encore faire appel. Une procédure d'extradition est en cours. 

Un coup de téléphone fait plonger le numéro 2 de la PJ

Le destin de Gilles Bénichou change le 16 février 2011, à 17H58 précises. Ce soir-là, des enquêteurs de la brigade des stups du 36 quai des Orfèvres le place sur écoute dans une affaire de trafic de drogue à Neuilly-sur-Seine. Quelle fut leur surprise de l'entendre se vanter de connaître "un ponte de la PJ" qui "ne peut rien (lui) refuser". Quelques jours plus tard, les enquêteurs n'en reviennent pas ! Gilles Bénichou a effectivement obtenu des renseignements et une fiche Interpol sur un trafiquant de drogue.

Pour ce service rendu à des malfaiteurs, il est payé 30 000 euros qui lui permettent d'inviter en vacances au Maroc celui qu'il appelle son "joker" : Michel Neyret, sa femme, ainsi qu'un chef des douanes de Nice. 

L'"amigo" de Michel Neyret, vu à la TV

À l'époque, Gilles Bénichou était un ancien informateur, un ancien "tonton", de la police judiciaire de Lyon. Jugé peu fiable, il s'est fait radié des contacts en 2009. Mais Michel Neyret le présente toujours comme son "amigo". Dans le même temps, Gilles Bénichou entretient ses amitiés avec le "milieu lyonnais". Les escrocs et autres trafiquants de taxe carbone et de drogue lui permettent d'ailleurs d'obtenir quelques petits rôles dans des polars comme Braquo et Les Lyonnais.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.