François Fillon accuse Jean-Pierre Jouyet de mensonge
François Fillon accuse Jean-Pierre Jouyet de mensonge © MaxPPP/République du Centre/Christelle Besseyre

François Fillon a-t-il sollicité l'exécutif pour accélérer les procédures judiciaires visant Nicolas Sarkozy ? Jean-Pierre Jouyet, le secrétaire général de l'Élysée a finalement confirmé la rencontre. François Fillon a répliqué dimanche soir sur TF1 en expliquant qu'on est présence d'un scandale d’État

L'ancien Premier ministre a d'abord annoncé qu'il allait porter plainte contre les deux journalistes du monde, Gérard Davet et Fabrice Lhomme.

Dimanche soir, au 20h de TF1, François Fillon a prévenu qu'il envisageait d'aller en justice contre Jean-Pierre Jouyet "si jamais il est avéré que les propos ont été tenus".

François Fillon a nié à nouveau toute tentative de pression sur l'Elysée pour accélérer le cours de la justice contre son rival Nicolas Sarkozy :

C'est une fable, c'est infamant, jamais je ne me serais prêté à une manoeuvre pareille

On veut éliminer un concurrent à la présidentielle

Pour l'ancien Premier ministre, "Il faut que ces enregistrements soient livrés au public et si jamais les enregistrements révélaient que M. Jouyet s'est effectivement exprimé ainsi, ça voudrait dire qu'on est en présence d'un scandale d'Etat, qu'au sommet de l'Etat des personnes cherchent à déstabiliser un responsable de l'opposition, peut-être à éliminer un probable concurrent à la présidentielle, à diviser le principal parti de l'opposition, cherchent avec une balle à atteindre Nicolas Sarkozy et François Fillon en même temps"

François Fillon sur TF1

Jouyet confirme

Jouyet confirme la version des journalistes du Monde
Jouyet confirme la version des journalistes du Monde © maxppp
Ce dimanche après-midi, le secrétaire général de l'Elysée a confirmé cette rencontre. François Fillon lui aurait parlé de Bygmalion et des pénalités pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. > François Fillon m'a fait part de sa grave préoccupation concernant l'affaire Bygmalion. Il s'en est déclaré profondément choqué. Il a également soulevé la question de la régularité du paiement des pénalités payées par l'UMP pour le dépassement des dépenses autorisées dans le cadre de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy", a expliqué Jouyet, à l'Agence France Presse. "J'ai fait part à mes interlocuteurs (Fillon et Antoine Gosset-Grainville, ex-directeur adjoint de cabinet de Fillon et ami commun des deux hommes) du fait que la présidence de la République ne pouvait rien s'agissant de cette procédure relevant de la justice", a ajouté Jean-Pierre Jouyet. ### Un enregistrement "béton" Devant les dénégations des deux protagonistes, Gérard Davet et Fabrice Lhomme affirmaient détenir un enregistrement de Jean-Pierre Jouyet confirmant que François Fillon a bien demandé à l'Elysée d'accélérer les procédures judiciaires visant Nicolas Sarkozy pour l'empêcher de revenir en première ligne dans la bataille politique. **Fabrice Lhomme raconte comment lui et son confrère Gérard Davet ont découvert l'existence de ce déjeuner :**
Les deux journalistes, co-auteurs du livre "Sarko s'est tuer", avaient rencontré le 20 septembre dernier le secrétaire général de l'Élysée qui leur aurait confirmé que ce déjeuner avait eu lieu. François Fillon aurait également livré à Jean-Pierre Jouyet des détails au sujet de l'UMP, de ses finances et son fonctionnement. Davet et Lhomme "réservent à la justice" l'enregistrement de Jean-Pierre Jouyet étant donné "Le climat tendu depuis hier… On ne veut pas que ça devienne une foire d'empoigne " explique Gérard Davet.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.