serge dassault va demander la levée de son immunité parlementaire
serge dassault va demander la levée de son immunité parlementaire © reuters

Le sénateur UMP est entendu depuis ce matin dans le cadre de l'enquête sur les achats présumés de voix aux municipales de sa ville de Corbeil-Essonnes. Une garde à vue attendue depuis une semaine et la levée de l'immunité parlementaire de Serge Dassault.

Ce n'est pas une surprise : le sénateur avait lui-même demandé la levée de son immunité, pourtant refusée une première fois par le Bureau du Sénat quand il était un peu moins enclin à se présenter devant la justice. Mais c'est tout de même un moment-clé dans l'enquête qui vise Serge Dassault, soupçonné d'avoir acheté des suffrages lors d'élections municipales.

Une semaine après, le sénateur est donc entendu à Nanterre. Les juges enquêtent sur des montants qui pourraient aller jusqu'à sept millions d'euros : des fonds utilisés selon eux pour des dons, et peut-être même des achats de voix. Trois scrutins sont concernés, entre 2008 et 2010. Dans leur ligne de mire également, des transferts de fonds entre le Liban et la France.

Trois personnes ont déjà été mises en examen dans cette affaire, donc l'actuel maire de Corbeil-Essonnes, successeur de Serge Dassault, Jean-Pierre Bechter.

Serge Dassault est aussi au coeur d'une autre affaire, celle d'une tentative de meurtre perpétrée en février à Corbeil-Essonnes. En juillet, le Sénat avait rejeté une demande de levée d'immunité sur cette question.

image lien dossier dassault
image lien dossier dassault © Radio France
Serge Dassault placé en garde à vue
Serge Dassault placé en garde à vue © IDÉ
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.