Jean-Marie Le Pen Condamné à 5000 euros d'amende
Jean-Marie Le Pen Condamné à 5000 euros d'amende © Christian Liewig/Liewig Media Sports/Corbis

Le président d'honneur du Front national a été condamné aujourd'hui à 5000 euros d'a mende et deux mois de prison avec sursis pour ses propos sur les Roms. Le tribunal correctionnel a reconnu Jean-Marie Le Pen coupable d'injure publique.

Jean-Marie Le Pen a été condamné pour "injure publique envers un groupe de personnes en raison de son appartenance à une ethnie".

Il avait déclaré que les Roms seraient "comme les oiseaux", et voleraient "naturellement".

Le tribunal correctionnel de Paris n'a pas retenu l'argument de son avocat, Maître Wallerand de Saint-Just, qui affirmait qu'il ne s'agissait que d'un trait d'humour de la part de l'ancien président du FN, aujourd'hui âgé de 85 ans.

Le 22 septembre 2012 à l'université d'été du Front national à La Baule (Loire-Atlantique), Jean-Marie Le Pen avait enchaîné les provocations sur l'immigration, thème fétiche du parti, sous les yeux de sa fille Marine.

Parmi ses cibles: les Roms. Il avait suscité rires et applaudissements nourris en leur attribuant la phrase:

Nous, nous sommes comme les oiseaux, nous volons naturellement

Pour le parquet comme pour les associations antiracistes, il s'agissait sans conteste d'une injure à caractère racial.

Les sorties de Jean-Marie Le Pen lui ont déjà valu plusieurs condamnations.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.