les députés vont enquêter sur l'affaire cahuzac
les députés vont enquêter sur l'affaire cahuzac © reuters

Les juges chargés de l'enquête sur Jérôme Cahuzac veulent aller plus loin : ils ont demandé au parquet une extension de leurs investigations, pour leur permettre de coincer d'autres évadés fiscaux en Suisse.

Décidément, les évadés fiscaux ne sont pas près de dire merci à Jérôme Cahuzac ! Les juges chargés de l'affaire ont demandé au procureur de Paris d'élargir leur saisine.

Objectif : leur permettre d'enquêter sur d'autres cas de fraude fiscale en Suisse.

Ce sont les déclarations d'un acteur-clé du dossier Pierre Condamin-Gerbier qui ont poussé les juges à agir. Sara Ghibaudo.

Les juges chargés de l'enquête se basent sur l'audition d'un ancien cadre de l'établissement financier suisse Reyl et Cie, dont l'ex-ministre fut client. Pierre Condamin-Gerbier, associé-gérant chez Reyl et Cie jusqu'en 2010, a été auditionné sur l'existence d'éventuels autres contribuables français avec un compte au sein de l'établissement suisse.

L'ancien cadre assure qu'il "ignorait l'existence de M. Cahuzac comme client du groupe Reyl. Je dirigeais une filiale du groupe qui avait ses propres clients, je n'avais aucune connaissance des clients de la gestion institutionnelle ou gestion privée du groupe".

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.