Le procureur Gérard Aldigé requiert aujourd'hui pour neuf des dix prévenus, le cas d'Alain Thurin devant être disjoint.

Le procureur Gérard Aldigé
Le procureur Gérard Aldigé © Radio France / D.Lemarié

Le procureur Gérard Aldigé, qui a suivi le dossier depuis le début de l'instruction bordelais, requiert aujourd'hui pour neuf des dix prévenus, le cas d'Alain Thurin devant être disjoint.

Suivez le procès jour par jour avec Charlotte Piret en direct de l'audience

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.