L'arme utilisée par l'homme semble bien réelle.
L'arme utilisée par l'homme semble bien réelle. © Radio France / Nathanaël Charbonnier

Le parquet de Paris a ouvert une enquête, après la publication par le site de France Info d’une photo montrant une arme dans la manifestation pro-Gaza de Paris ce samedi. Le fusil d’assaut a été utilisé dans une mise en scène.

Selon France info, ce n’est qu’après la publication de ces photographies sur le site internet de la radio, que la préfecture de police a décidé de mener des investigations. Les policiers étaient pourtant venus en nombre - un millier - encadrer la manifestation. Mais une fois la présence de l’arme signalée, les forces de l’ordre n’ont pu mettre la main dessus.

Les explications de Jerôme Jadot, de France Info.

La Kalachnikov a en effet été utilisée pour un simulacre d’exécution . Parmi les fausses victimes figuraient des enfants. Un happening organisé par des membres du collectif pro-Hamas Cheikh Yassine.

Un happening censé symboliser le massacre de la population civile à Gaza.
Un happening censé symboliser le massacre de la population civile à Gaza. © Radio France / Nathanaël Charbonnier

Qui est l’homme à la Kalachnikov ? Les services de renseignement ont été saisis pour l’identifier. Les vidéos tournées par les caméras de la mairie de Paris vont également être mises à contribution

Le procureur de la République de Paris a donc ouvert une enquête pour infraction à la législation sur les armes, car le port d’arme dans une manifestation est interdit.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.