Khodorkovsky va être gracier par le président Poutine
Khodorkovsky va être gracier par le président Poutine © Radio France / Krasilnikov Stanislav

Le président russe Vladimir Poutine s’apprête à signer un décret de grâce de l'ex-magnat du pétrole Mikhaïl Khodorkovski.

A la télévision publique russe, Vladimir Poutine a déclaré que "le décret de grâce sera signé très prochainement".

Selon le président, Mikhaïl Khodorkovski, en détention depuis 2003, a écrit une demande de grâce. Une démarche qu’il avait refusé de faire jusqu’à présent. Vladimir Poutine explique :

Mikhaïl Borissovitch devait conformément à la loi écrire une demande, il ne le faisait pas mais tout récemment il a écrit cette lettre et s'est adressé à moi pour me demander sa grâce.

Le président russe a précisé :

Il a déjà passé plus de dix ans en détention, c'est une punition sérieuse, il invoque des circonstances d'ordre humanitaire - sa mère est malade - et j'estime que l'on peut prendre cette décision.

Pour le moment, deux des avocats de l'ex-magnat du pétrole ont indiqué ne pas avoir connaissance de cette demande de grâce.

L’ex-patron du groupe pétrolier russe Ioukos avait été arrêté en 2003 après être rentré en conflit personnel avec Vladimir Poutine. Il devait être libéré plus tard dans l’année après dix ans de prison pour escroquerie et fraude fiscale. Néanmoins, au début du mois, le parquet général avait annoncé enquêter sur plusieurs autres affaires impliquant Mikhaïl Khodorkovski, ce qui aurait pu lui valoir une prolongation de peine.

L'affaire Khodorkovski en dix dates

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.