Maître Maurice Lantourne mis en examen
Maître Maurice Lantourne mis en examen © ©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/Alexandre MARCHI. / ©PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/Alexandre MARCHI.

Maître Maurice Lantourne, l'avocat de Bernard Tapie dans l'affaire qui oppose l'homme d'affaire au Crédit lyonnais a été une nouvelle fois placé en garde à vue. Interrogé le 28 mai sur les conditions de l'arbitrage, il avait été libéré.

Qui appartient à la bande organisée qui aurait permi à Bernard tapie de toucher 403 millions d'euros après la décision du tribunal arbitral ? Les enquêteurs de la brigade financière tentent de reconstituer les faits. Après avoir placé Bernard Tapie en garde à vue lundi, ils interrogent cet après-midi son avocat afin de confronter leur version des faits.

Les explications de Sara Ghibaudo

Que faisait Maître Lantourne à l'Elysée ?

Les protagonistes de l'affaire tapie-Lagarde
Les protagonistes de l'affaire tapie-Lagarde © Radio France

L'avocat se serait déplacé à l'Elysée les 26 août 2010 et le 6 septembre 2011. Le 26 août, il aurait rencontré le secrétaire général adjoint de l'Elysée, Xavier Musca. La seconde fois, c'est le conseiller justice de Nicolas Sarkozy, Jean-Pierre Picca qui a rendez-vous avec l'avocat.

Pour le moment, trois personnes ont été mises examen pour "escroquerie en bande organisée" : l'ex-juge arbitre Pierre Estoup, Stéphane Richard, le PDG d'Orange et Jean-François Rocchi, l'ancien président du Consortium de réalisation (CDR), instance chargée de gérer le passif du Crédit Lyonnais.

Et Bernard Tapie ?

La garde à vue de Bernard Tapie a elle été prolongée de 24 heures. Elle peut durer jusqu'à 96 heures. Si les magistrats estiment au terme de sa garde à vue qu'il y a des indices concordants sur sa participation à une présumée escroquerie, il pourrait être mis en examen pour complicité ou recel de ce délit, indique-t-on de source proche de l'enquête.

L'ancien secrétaire général adjoint de l'Elysée François Pérol a également été entendu la semaine dernière dans cette affaire mais il n'a pas été placé en garde à vue, a-t-on précisé de source judiciaire. L'enquête devrait ensuite s'intéresser à Claude Guéant, ex-secrétaire général de l'Elysée, selon une source proche du dossier.

Les révélations se sont multipliées ces derniers jours sur les liens, alors dissimulés, entre l'ancien magistrat Pierre Estoup et le "camp Tapie", notamment Me Maurice Lantourne.

Les grandes dates de l'affaire Tapie-Adidas

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.