Erri De Luca au journal de 13h le 13/10/15
Erri De Luca au journal de 13h le 13/10/15 © Radio France

L'écrivain italien Erri De Luca a été relaxé ce lundi par le tribunal de Turin. Il comparaissait pour "incitation au sabotage" du chantier du tunnel Lyon-Turin. Le parquet de Turin avait requis huit mois de prison ferme contre l'auteur de "Montedidio", prix Fémina étranger 2002. Applaudissements et cris de joie des partisans de De Luca ont retenti dans la salle à l'annonce de la relaxe.

"Le verbe saboter est noble et démocratique" a déclaré l'écrivain avant le prononcé du jugement

Cet écologiste longtemps militant d'extrême gauche s'est toujours dit convaincu que "la ligne prétendûment à grande vitesse en val de Suse doit être freinée, entravée, donc sabotée pour la légitime défense de la santé, du sol, de l'air, de l'eau d'une communauté menacée".

"Je suis incriminé par un article du code pénal qui remonte à l'époque fasciste" avait affirmé Erri De Luca sur France Inter

Agé de 65 ans, il disait s'attendre à une peine maximale, soit cinq ans de prison ferme et s'était dit étonné d'un réquisitoire qu'il avait jugé "a minima". Le parquet avait requis huit mois de prison.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.