Le procureur de la République de Paris a tenu une conférence de presse ce mercredi pour faire le point sur la cavale et l'arrestation de Redoine Faïd, évadé de la prison de Réau en Seine-et-Marne le 1 er juillet et arrêté ce mercredi à Creil.

Redoine Faïd était l'homme le plus recherché de France
Redoine Faïd était l'homme le plus recherché de France © AFP / Interpol

Redoine Faïd s'est évadé le 1 er juillet, en quelques minutes, du centre pénitentiaire de Réau, près de Melun, aidé par un commando armé qui avait auparavant pris en otage un pilote d'hélicoptère. François Molins a détaillé mercredi cette évasion, 

La cavale du roi de la belle aura duré trois mois et s'est achevée à 100 km de la prison dont il s'est évadé. Redoine Faïd a été arrêté ce mercredi avant l'aube à Creil (Oise), ville où il a grandi. Redoine Faïd, braqueur de 46 ans, a été arrêté sans incidents, dans un grand appartement situé au quatrième étage d'un petit immeuble du quartier HLM du Moulin.

Six autres personnes ont également été interpellées, dont quatre avec lui dans l'appartement où deux armes à feu ont été retrouvées. Les quatre personnes interpellées sont l'un de ses frères, Rachid Faïd, deux de ses neveux et la "logeuse", selon des sources policières. Deux autres complices ont été interpellés en région parisienne.

François Molins a salué "le travail sans relâche de 50 policiers" pour aboutir à ces arrestations.

Faïd se déplaçait en burqa

La  ligne téléphonique d'un individu visant à rechercher de l'argent a été identifiée et mise sur écoute. Cet individu était une jeune femme, qui se déplaçait souvent à bord d'une Citroën C2 aux cotés de quelqu'un en burqa (voile intégral). C'est grâce à cette filature que les enquêteurs ont pu interpeller les quatre individus dans leur logement de Creil. Faïd dormait avec un revolver chargé près de lui.

Dans la nuit du 29 au 30 septembre 2018, les enquêteurs se sont rendus compte que cette jeune femme prenait à bord de son véhicule une personne vêtue d'une burka dont l'allure laissait supposer qu'il pouvait s'agir d'un homme.

Les enquêteurs ont vu l'individu vêtu d'une burka sortir du véhicule C2 et entrer au domicile de la jeune femme situé rue Carpeaux, à Creil. Peu après, c'est un second individu, lui aussi porteur d'une burka, qui a regagné également cet immeuble. Des allers et venues qui ont abouti à l'arrestation de six individus.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.