plan gouvernemental en france contre les filières djihadistes
plan gouvernemental en france contre les filières djihadistes © reuters

C'est une première depuis la mise en place, la semaine dernière, du plan de lutte contre les filières djihadistes vers la Syrie. Un homme de 37 ans de nationalité algérienne et résidant en Savoie a été expulsé jeudi matin. Il avait été arrêté mi-mars en Turquie, alors qu'il se rendait en Syrie.

Le suspect vivait en Savoie chez ses parents. Arrivé en France à l'âge de 2 ans, il n'a pas seulement voulu partir combattre en Syrie. Selon nos sources, il faisait également office de recruteur. Cet Algérien avait d'ailleurs été placé sous surveillance par les services de police avant son départ pour la Turquie en février dernier.

L'homme s'apprêtait à passer la frontière syrienne

Au cours de ce voyage, il a probablement fait passer des candidats au djihad de Turquie en Syrie. C'est lors d'un de ces trajets en bus convoyant un groupe entre les deux pays qu'il s'est fait arrêter par les autorités turques. Il revenait de Syrie et devait repasser par la Turquie pour rejoindre une zone plus au nord.

►►► À ECOUTER | Sur la route du djihad, reportage à la frontière turco-syrienne

Interpellé à la mi-mars, il a été immédiatement remis aux autorités françaises. Après avoir été longuement interrogé, le suspect a été renvoyé en France mercredi, puis a été expulsé jeudi matin vers l'Algérie.

►►►ALLER PLUS LOIN | La France s'attaque aux filières djihadistes

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, avait révélé mardi une hausse de 75 % sur ces six derniers mois du nombre de Français en Syrie. Ils seraient aujourd'hui 285.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.