le taux de suicide dans les prisons françaises parmi les plus élevés d'europe
le taux de suicide dans les prisons françaises parmi les plus élevés d'europe © reuters

Un rapport du Conseil de l'Europe, c'est à dire de l'Europe des 47, montre que la France est dans les plus mal classées qu'il s'agisse de la surpopulation carcérale, du manque de personnel pour encadrer les détenus ou du taux de suicide. Avec un taux de 15,6 suicides pour 10.000 détenus en 2011,les prisons françaises se révèlent deux fois plus mortifères que la moyenne des 43 Etats qui ont fourni des données sur le sujet. La France arrive en 5e position de ce triste décompte.La plus mauvaise performance française demeure le taux de surpopulation carcérale : 117 % en 2012. Car si le nombre de détenus baisse légèrement en Europe, il augmente fortement en France : + 26 % en 10 ans. La France se retrouve donc dans le groupe des sept pays qui recourent de plus en plus à l'incarcération. Le pays figure également dans le groupe des sept pays qui enregistre la plus forte surpopulation en Europe.

la France tient la corde également en matière de manque d'effectifs, le suivi des personnes détenues est catastrophique. Hormis les surveillants, il n'y a qu'un agent pénitentiaire pour 445 détenus. C'est onze fois moins que la moyenne européenne, la France est avant dernière du classement des 47.

Globalement donc, le rapport met en lumière des contre performance qui nous ramènent encore une fois à un problème de budget. On connaitra en septembre le nouveau classement européen dans ce domaine où la France va encore une fois, certainement, se distinguer.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.