Les recherches avaient repris ce jeudi midi dans le massif de la Chartreuse (Savoie) pour retrouver les restes de Maëlys, après les aveux de Nordhal Lelandais mercredi.

La quasi totalité des restes de Maëlys ont été retrouvés ce jeudi dans le massif de la Chartreuse
La quasi totalité des restes de Maëlys ont été retrouvés ce jeudi dans le massif de la Chartreuse © Maxppp / Jean-François SOUCHET

La quasi-totalité des restes de Maëlys ainsi que les vêtements et une chaussure ont été retrouvés jeudi au cours des recherches engagées sur les indications du principal suspect, Nordahl Lelandais, a annoncé jeudi le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat.  

Tous les ossements ont été retrouvés là où, la veille, le crâne et un os de la petite fille disparue depuis la fin du mois d'août avaient déjà été découverts. Les enquêteurs avaient été emmenés sur les lieux par le suspect, Nordhal Lelandais, qui leur a indiqué où il avait déposé le corps le lendemain du mariage. 

Maëlys : la quasi-totalité du squelette a été retrouvé
Maëlys : la quasi-totalité du squelette a été retrouvé © Visactu / Visactu

Le procureur a déclaré que les recherches étaient terminées ce jeudi en fin d'après midi. Le travail va donc se poursuivre pour la douzaine d'experts scientifiques qui a travaillé sur ce dossier hors norme depuis 6 mois.

►Écouter | "Les experts de l'IRCGN du pôle judiciaire de Pontoise vont analyser tous les nouveaux indices retrouvés depuis 48h", le reportage d'Emmanuel Leclère

Aucun autre élément lié au crime n'a été trouvé dans ce secteur.  Après six mois de silence, l'ex-militaire de 34 ans, acculé après la découverte de nouveaux indices, a fini par avouer mercredi avoir tué la fillette de 8 ans, disparue au mois d'août 2017 lors d'un mariage à Pont-de-Beauvoisin.  

Selon le procureur, Nordahl Lelandais sera réentendu "prochainement" par les juges d'instruction. 

L'ancien maître-chien s'est refusé dans l'immédiat à s'exprimer sur les circonstances de la mort de la fillette, tout en affirmant qu'il s'agissait d'un acte "involontaire".  

Moment de recueillement

Par ailleurs, la mairie de Chambéry a donné son accord, pour l'organisation d'un moment de recueillement samedi 17 février à 14h en mémoire de Maëlys. L'appel à ce rassemblement a été lancé par un groupe Facebook. Le rendez-vous est fixé à 14h à la fontaine des Eléphants avec fleurs et bougies. Conformément au souhait de la famille de Maëlys, il ne s'agira pas d'une marche blanche, mais bien d'un rendez-vous, comme le précise les administrateurs du groupe Facebook, "En mémoire de Maëlys". 

Lelandais impliqué dans d'autres disparitions ?

Nordhal Lelandais est également mis en examen depuis le 20 décembre pour l'assassinat d'Arthur Noyer en avril, toujours dans cette même région proche de Chambéry (Savoie). 

L'avocat de la famille du caporal Arthur Noyer, Bernard Boulloud, espère "que le mis en examen ira jusqu'au bout de sa logique d'aveux". L'avocat a par ailleurs révélé sur France Bleu Isère qu'il allait déposer plainte contre X avec constitution de partie civile pour détention, arrestation arbitraire et séquestration pour relancer l'enquête sur la disparition, en mai 2012, de Malik Boutvillain

Sollicité par la famille de Malik Boutvillain, l'avocat souhaite qu'un juge se livre enfin à une "instruction méticuleuse" qui permette notamment de vérifier si Nordahl Lelandais pouvait se trouver dans le secteur, au moment de la disparition de l'homme de 32 ans. Il a disparu le 6 mai 2012 à Echirolles, près de Grenoble, ne donnant plus signe de vie après être parti pour un footing.

On a perdu six ans d'indices, on a peut-être perdu tous les indices dans cette affaire

Il a regretté que la première enquête, ouverte en 2012 et "menée avec les moyens du bord" n'ait rien donné, menant au classement sans suite de ce dossier. 

"Les services du greffe nous ont informé lundi que ce type de dossier, une fois classé sans suite, est automatiquement détruit trois ans après, ce qui fait que théoriquement, il est détruit", s'est inquiété Bernard Boulloud.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.